Katya Teixeira

Le Festival Printemps du forró vous propose cette année des stages de chants traditionnels du Brésil avec :

Katya Teixeira

Deux stages qui se dérouleront le vendredi soir et le samedi après midi et pendant lesquels vous pourrez voyager au fil des traditions populaires brésiliennes :

Chants de Travail

Aboio : Chants/cris de vachers (éleveurs bovins) pour mener/communiquer avec le bétail

Aboio de roça : Chant responsorial en duo, réalisé dans des plantations collectives (coopératives) de Bahia ; La communauté se réunit pour aider une personne en difficulté dans son travail des champs, récolte ou plantation.

Chants de construction de maison: Pour tasser la terre/boue avec les pieds ou la retourner, préparer le terrain qui va être utilisé pour une construction.

– pagode : pour bien tasser le sol de terre, le rendre dense

– forró/arrasta-pé/xaxado : pour lisser le sol de terre

– canto para caira : pour peindre la maison

Chants de « pilão » : Pour moudre des aliments comme le mais, le café, certaines épices ect.. Pilão = pilon. Travail manuel.

Chants de « lavadeiras » : Pour laver le linge. Lavadeira au féminin car c’est une tâche qui fut traditionnellement associée au femmes.

Chants de « casa-de-farinha » : Pour moudre la farine de manioc. Casa de Farinha = Moulin. Il existe aussi des chants pour « peneirar o fubá« , c’est à dire tamiser, rendre plus fine, la semoule de maïs.

La plupart de ces chants sont associés à des tâches quotidiennes physiques et répétitives, que la musique aide à rendre moins pénible mais aussi à rythmer, à faire rentrer celui qui l’effectue dans un mouvement fluide, proche d’une certaine forme de transe.

 

Publicités

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑